FEU CHATTERTON

FEU! CHATTERTON

Chanson- Rock / fr

Feu! Chatterton pratique un rock nourri de slam et de littérature, à mi-chemin de Lou Reed et de Lautréamont, comme une sorte de Soul Coughing français et acide. Électricité, romantisme et vertige.

Après un premier album couronné de succès qui en a fait les figures de proue de la nouvelle chanson française et une première tournée épique achevée à l’Olympia, Feu! Chatterton revient pour nous livrer son tout nouvel album, L’Oiseleur, ode au temps béni de l’amour perdu.

On avait quitté l’élégant quintet au petit matin, exalté et tremblant d’avoir traversé la nuit électrique. On le retrouve sous l’arbre fruitier, dans la voluptueuse lumière de l’après-midi, célébrant les formes et les couleurs de la Nature charnelle.

Entre temps, que s’est-il passé?
« Le rock français, c’est un peu comme le vin anglais ». Cette citation attribuée à John Lennon a peut être longtemps corseté les ambitions de nos musiciens hexagonaux. En 2015 pourtant, le groupe Feu! Chatterton parvenait à accorder avec brio la langue de Molière et les rythmiques sauvages et élégantes du rock anglo-saxon.

Sur Ici le jour (a tout enseveli), leur premier album, le quintet ne se refusait rien : tube dance-punk à réveiller les morts (La Malinche), chanson lyrique et engagée (Côte Concorde, chronique d’un naufrage en forme de critique sous-jacente du consumérisme), ou envolées trip hop (Porte Z). Et à l’instar des meilleures formations rock, c’est sur scène que Feu! Chatterton conquérait l’essentiel de son public.